EDITO

"Donc songez, poètes ; songez, artistes ; songez, philosophes ; penseurs, soyez rêveurs. Rêverie, c’est fécondation. L’inhérence du rêve à l’homme explique tout un côté de l’histoire et crée tout un côté de l’art. Platon rêve l’Atlantide, Dante le Paradis, Milton l’Éden, Thomas Morus la Cité Utopia, Campanella la Cité du Soleil, Hall le Mundus Alter, Cervantes Barataria, Fénelon Salente.
Seulement n’oubliez pas ceci : il faut que le songeur soit plus fort que le songe. Autrement danger. Tout rêve est une lutte. Le possible n’aborde pas le réel sans on ne sait quelle mystérieuse colère."
Victor Hugo, Le Promontoire du songe

Une saison éclairée par ce texte de Victor Hugo, Le Promontoire du songe, « où le poète découvre la surface de la lune au bout du télescope de François Arago. C’est le récit d’un éblouissement. Une vision sur laquelle il va s’appuyer pour affirmer le rêve comme composante essentielle de notre existence. »

« Comme on fait son rêve, on fait sa vie » affirme-t-il.

Nous croyons nous aussi à la nécessité du rêve, aujourd’hui particulièrement !
A l’heure où les territoires se recomposent,
Où l’affirmation des politiques publiques pour la culture s’efface aux profits de nouveaux concepts,
Où les financements publics pour la culture sont au plus bas,
Où l’on ne compte plus les lieux, les compagnies, les festivals… à l’activité menacée de fermeture ou déjà disparus.
Face à ces menaces, il nous faut rester vigilants, mobilisés, éveillés…
A Scènes Croisées de Lozère, le rêve résiste.
Cette nouvelle saison en est la preuve.

Elle est faite de nouveautés car nous venons de renouveler la convention d’objectifs avec nos partenaires (Etat- Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon, Conseil départemental de la Lozère et Conseil régional Languedoc-Roussillon) jusqu’en 2017 et par là même poursuivre le projet artistique itinérant consacré aux écritures d’aujourd’hui autour d’une nouvelle résidence association avec la compagnie de théâtre // Interstices (page 2 et 3).
C’est avec la compagnie // Interstices qui s’installe, un temps, en Lozère que nous ouvrons « l’atelier des songes », lieu de Fabrique et nouveau foyer de Scènes Croisées de Lozère, qui se substitue au temps fort que nous avions initié avec la compagnie D’autres cordes, les Instants Sonores.

Ce nouveau projet artistique s’il s’inscrit dans la continuité des précédents, accordera une attention plus grande aux questions de société, autour d’artistes qui allient dans un même mouvement, exigence et engagement à l’image du travail théâtral mis en œuvre par la compagnie // Interstices.
Nous poursuivons nos déplacements chez des théâtres voisins à la découverte de spectacles emblématiques (TG Stan, Rodrigo García et Pina Bausch), les actions nombreuses et variées qui prolongent ou préparent votre venue au spectacle, l’atelier du spectateur et l’ensemble des actions d’éducation artistique.
Enfin, sachez que nous ouvrons une billetterie en ligne, directement accessible via le site internet de Scènes Croisées de Lozère, que vous pouvez adhérer à Scènes Croisées de Lozère et qu’un certain nombre de spectacles bénéficient de navette pour faciliter vos déplacements.

A l’aube de cette saison 2015 - 2016, nous vous souhaitons de belles rencontres artistiques autour de ce nouveau programme qui, nous l’espérons, illuminera de songes vos futures soirées.

Brigitte Donnadieu, Présidente
Nicolas Blanc, Directeur