FRANCOIS & THE ATLAS MOUNTAINS

& Hildebrandt / MUSIQUE

Le ton est doux (1982, Perpétuel été, 100 000 000), dur (Bête morcelée, Jamais deux pareil), fou (la transe numérisée d’Âpres après)… Avec Solide Mirage, Frànçois & The Atlas Mountains propose une lecture du monde à multiples facettes. Son parti pris hautement politique souligne un choix que revendique Frànçois Marry depuis la tournée de son groupe à Alexandrie ainsi qu’au Caire en 2015. Il y a « découvert une jeunesse égyptienne qui avait fait la révolution deux ans plus tôt. (…) J’aimerais être plus militant, confie-t-il, je serais plus fier de moi si je pouvais parler d’une action sociale plutôt que d’un album ». Solide Mirage… L’oxymore raconte le décalage entre le souhait du chanteur de garder ses illusions dans une société de plus en plus confrontée à la vague brune (Apocalypse à Ipsos), au drame des migrants (Grand dérèglement), à la brutalité du monde… Le groupe s’enrichit de la venue de David Nzeyimana, d’origine rwandaise, qui donne une tonalité pop afro-groove à l’ensemble. La soirée promet d’être inspirée, empreinte d’humanité, électronique toujours, élégante, limpide…

HILDEBRANDT
Les Animals
Après avoir été Wilfried pendant quatre albums dans le groupe Coup d’Marron, Hildebrandt affiche ses racines allemandes et nous invite sous son nom à découvrir sa musique pop-électro avec Les Animals. Dans ses morceaux un brin mélancoliques, parfois, euphoriques souvent, où les rythmes dansent, l’auteur-compositeur nous embarque de sa voix franche et claire. Certaines chansons remodelées par Lucas Thiéfaine et Dominique Ledudal donnent toute leur puissance à l’album. Les textes exigeants disent l’agacement de l’auteur-compositeur devant notre société française individualiste (A quoi tu France), à la parole décomplexée (Vos gueules), sous l’emprise des écrans (Les ondes) mais il ose aussi le plus intime (Déjà) et (L’essentiel à t’apprendre).

Distribution

Frànçois : Chant, guitare
Amaury : Chant, basse
Gérard : Guitare, claviers
Jean : Batterie

Vidéo