L’OUBLI

Compagnie Libre Cours / THEATRE

A l’écran, on fête une Bar Mitsvah. De vraies images et cette injonction du rabbin d’honorer le devoir de mémoire. On entre ainsi d’emblée dans un sujet grave, celui de la Shoah qui hante le quotidien des jeunes générations juives, raconté en 2014 par Frederika Amalia Finkelstein dans son roman L’oubli, dont la pièce est adaptée. Sur scène, Alma, jouée par Julie Benegmos, comédienne et metteure en scène, fait des allers-retours entre son fauteuil et son bureau sans trouver le sommeil. Parfois elle ouvre son ordinateur et tente de communiquer avec ce confident pour partager son insomnie. La pièce se joue entre virtualité et réalité, plongeant dans des souvenirs d’enfance, des rencontres et des fantasmes pour ne pas affronter l’Histoire. « Le paradoxe se tient là, dans le souhait que l’on a de l’oubli et de la nécessité pour oublier de raconter, de dire, explique Julie Benegmos. Sans doute n’était-ce pas ainsi que l’on me demandait d’assurer ce devoir de mémoire… Mais c’est ma façon de le faire. J’espère ne pas avoir trahi mes grands-parents. Deux survivants de la Shoah. »

Distribution

Adapté du roman L’oubli de Frederika Amalia Finkelstein (Ed.Gallimard)
Jeu et mise en scène : Julie Benegmos
Collaboration artistique : Primesautier Théâtre
Régie générale : Guillaume Klein
Chef opérateur : Romain Lebonniec
Directeur artistique dessin animés et 3D : Florian Rihn
Créateur avatar 3D : Daniel Roméro HTH-LAB
Créateur Lumière : Thomas de Givry

Production

Producteur : Compagnie Libre Cours
Coproducteurs : Le Théâtre Jean Vilar de Montpellier, Le Crous de Montpellier - Le Trioletto Le Collectif en Jeux : Communauté de communes Lodévois et Larzac, Communauté de communes des Cévennes gangeoises et sumémoises, Association Bouillon cube, Le Chai du Terral, Saint-Jean-de-Védas, Alès Agglomération, Scènes croisées de Lozère, scène conventionnée pour les écritures d’aujourd’hui, Le Périscope, Nîmes, Théâtre en Garrigue, Port-la-Nouvelle, La Bulle bleue, Montpellier, Théâtre + Cinéma, scène nationale de Narbonne, Le Théâtre Sorano, Le Théâtre du Grand Rond, La Grainerie, Théâtre de l’Usine de Saint-Céré, scène conventionnée pour le théâtre et le théâtre musical
Ce spectacle reçoit le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux.
Soutiens et partenaires :
Le Centre Dramatique National de Montpellier, Humain Trop Humain (Résidence au HTH-Lab pour la création numérique), Le Théâtre de Pezenas (Mise à disposition du théâtre pour répétitions), Le Ciné-Théâtre de Saint-Chély d’Apcher (Résidence d’une semaine au sein du théâtre)