NOURRIR L’HUMANITE C’EST UN METIER

COMPAGNIE ART & TCA / THEATRE

Il y a d’abord une odeur de terre fraîche et de paille, et puis Charles Culot, fils d’agriculteur, et Valérie Gimenez qui incarnent des paysans belges et français… Ceux dont ils ont écouté l’histoire durant deux ans (ils ont notamment recueilli la parole d’agriculteurs lozériens), des petits exploitants écrasés par l’industrie agroalimentaire, la mauvaise répartition des aides de la Pac et les dettes. Dans la cuisine familiale, ils racontent les destins de ces femmes et de ces hommes venus eux aussi témoigner sur grand écran. C’est simple et bouleversant. Il y a des voix, des attitudes, le souffle qui diffère selon les personnes dont les deux acteurs portent la parole… et jamais de caricature.

Cette pièce nourrie de réflexion est pleine de poésie et sa sensibilité nous interpelle sur ce que nous perdons en laissant disparaître le monde paysan. Sur une planète à bout de souffle, elle nous rappelle qu’il est urgent de promouvoir des entreprises familiales, à taille humaine, loin de toute agriculture intensive. Il y a une réflexion sur notre société et sur notre engagement individuel et collectif. Il y a du vécu, de l’émotion, du désespoir, de la colère, de l’amour, du bonheur, de la passion, de la vie !

www.artetca.com

Distribution

Création collective
Conception, écriture et interprétation : Charles Culot et Valérie Gimenez
Ecriture et mise en scène : Alexis Garcia
Assistant mise en scène : Camille Grange
Conseiller Artistique : Jos Verbist
Regie générale : Jean Louis Bonmariage
Régie son : Florian Braibant
Création costume : Annabelle Locks

Production

Production : Compagnie Art & Tça.
Coproduction : Théâtre National de Bruxelles et le Ministère du développement durable
Avec la collaboration du Théâtre Antigone/Courtrai.
Avec l’aide de la Province de Liège, de la Province du Luxembourg.
Avec le soutien de la MWB et de la FUGEA.
Spectacle issu d’un Solo/Carte Blanche de l’ESACT, développé dans le cadre de La Chaufferie – Acte 1 | Incubateur d’entreprises culturelles et créatives
Remerciement à tous les agriculteurs que nous avons rencontrés ainsi qu’à toutes les personnes qui nous ont soutenues et qui nous soutiennent encore. Remerciement particulier à l’ESACT et à Nathanaël Harcq.